Skip to content
2012/05/07 / vpourchet

vLab: Stockage

Généralitées

Le stockage est l’un des points les plus importants lors de l’élaboration d’une architecture virtuelle. En effet il est au centre du datacenter virtuelle. On distingue deux possibilités en terme de stockage:
– le DAS ou Directly attached Storage qui correspond aux disques internes sur le serveur ou à une baie de disques SCSI connectée directement au serveur.
– le SAN/NAS qui correspond à un pool de disques exposés via le réseau.
Ce qu’il faut savoir c’est que dans la majeure partie des cas, et pour disposer des fonctionnalités avancées des solutions de virtualisation (migration à chaud, high availability, fault tolerance, …) un stockage partagé via le réseau SAN/NAS est préférable. VMware propose également une solution dédiée aux petites entreprises qui n’auront pas forcément les ressources nécessaires pour acquérir/configurer un stockage en réseau. Cette solution est baptisée VMware vSphere Storage Appliance.

Dans le cas du vLab j’ai choisi de m’orienter vers une solution de partage en réseau de type iSCSI.

Le iSCSI

Le iSCSI est un protocole permettant le transport de commandes SCSI (d’ou le SCSI) sur un réseau TCP/IP (i pour ip). On peut parler de SCSI over IP. Deux notions principales sont à retenir:
– iSCSI target: La target, ou cible, est le point réseau vers lequel les machines distantes vont se connecter, il s’agit du NAS / de la baie de serveurs sur laquelle sont situées les disques physiques à partager via le réseau.
– iSCSI initiator: L’initiator est l’initiateur, ou l’élement à l’initiative de la connexion. Il s’agit de la machine ‘cliente’ qui souhaite se connecter aux ressources de stockage exposées via iSCSI.
Pour résumer, on peut comparer la target iSCSI à un serveur de stockage et l’initiateur iSCSI à un client souhaitant accéder aux ressources (modèle client/serveur).

Le hardware

Le hardware retenu pour jouer le rôle de serveur iSCSI dans le cadre du vLab est un serveur HP ProLiant DL 380 G3. Ce serveur est équipé de deux processeurs Intel Xeon d’une fréquence de 2.8 GHz, de 4 Go de mémoire RAM ECC, de deux alimentations redondantes, et enfin de 6 Disques durs dont:
– deux disques de 146.8 GB 15 000 rpm
– quatre disaues de 72.8 GB 15 000 rpm

Le software

Le software retenu pour ce serveur de stockage se composera de:
– Windows 2003 server r2 en OS
– StarWind iSCSI SAN software en outil
Starwind iSCSI SAN Software est un outil qui dispose d’une version gratuite et servira à transoformer le serveur en puissante target iSCSI en exposant le stockage via iSCSI.

La config

En terme de stockage pure, la répartition des disques durs se fera comme suit:
– deux disques de 72.8 GB en RAID 1 alloués au système
– deux disques de 146.8 GB en RAID 1 alloués au stockage
– deux disques de 72.8 GB en RAID 1 alloués au stockage
Ce qui, après calcul, représente deux unités de stockage de respectivement:
– 146.8 GB pour l’unité 1
– 72.8 GB pour l’unité 2
J’aurais pu choisir de ne creer qu’une seule unité en combinant raid 0 et raid 1 mais j’ai préféré utiliser deux unités pour pouvoir séparer mes VMs en deux groupes différents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :