Skip to content
2011/02/01 / vpourchet

PlateSpin Migrate : Réalisation de l’image ISO de boot pour un X2P Linux

Dans le cas d’une migration X2P ou anywhere to physical, il est fréquent de rencontrer un message du genre ‘No storage found‘ sur la machine de destination. Pourquoi ? Tout simplement car l’image iso PSTakeControlX2PLinux.iso ne contient peu/pas de drivers concernant la couche matérielle, c’est donc à vous qu’il incombe de créer une image ISO avec le driver correspondant au contrôleur de stockage de la machine. Pour cela :

 

Commencer par télécharger le driver correspondant à votre contrôleur de stockage sur le serveur physique sur le site du constructeur, attention il doit respecter les conditions suivantes :

  • Extension de fichier .ko
  • Compatible avec Suse Linux Enterprise Server 10GA Kernel version 2.16.21-0-8
  • Doit correspondre à l’architecture de la machine source (32/64-bits).

Sur une machine linux, uploader le package contenant le driver et l’image ISO PSTakeControlLinuxX2P.iso.

Créer un point de montage temporaire pour l’image iso :

#mkdir –p /mnt/platespin

 

Monter l’image ISO sur le point de montage

#mount –o loop ./PSTakeControlLinuxX2P.iso /mnt/platespin

 

Copier le script de build dans un répertoire temporaire par exemple celui dans lequel le driver a été uploadé.

# cp /mnt/platespin/toolsrebuildiso.sh <path>

 

Démonter l’image ISO du point de montage

# umount /mnt/platespin

 

Parcourir le package du driver a la recherche du fichier .ko adéquat.

 

Le package peut contenir de nombreux répertoires et sous répertoires contenant différentes versions du driver compilées pour différents kernels, dans notre cas nous devons trouver celui qui correspond au Kernel version 2.6.16.21-0-8 et l’extraire du package.

Puis compiler l’iso avec les options suivantes :

  • -i: chemin vers l’image ISO uploadée précédemment (vérifier qu’elle ne soit pas montée).
  • -d: chemin vers le répertoire contenant le driver.ko.
  • -m: architecture cible:
    • i586 (32-bits).
    • x86_64 (64-bits).

Soit la syntaxe suivante :

# ./rebuildiso.sh -i <chemin du fichier iso> -d <chemin du répertoire contenant le driver> -m i586 | x86_64

 

L’iso va se compiler, puis vous n’aurez plus qu’à le graver ou le monter sur votre serveur physique de destination.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :